Un peu d'Histoire ...

 

Les origines du Béton Ciré

loft-industriel-paris-1er.jpg

Cette technique provient initialement des Etats-Unis d'Amérique, où des professionnels de la construction ont mis au point une méthode de lissage des surfaces coulées en béton à l'aide de taloches mécaniques.Technique directement issue des sols industriels en béton, utilisée pour traiter les sols d'entrepôts, d'ateliers et d'usine. Sa rapidités de mise en oeuvre et ses qualités de solidités sont recherchées avant tout pour des critères esthétiques.

Au début des années 1980, des architectes et décorateurs New-Yorkais ont vulgarisé ce procédé, limité jusque là à l'industrie, lors de réhabilitations d'habitat urbain de type loft. Le critère économique et le respect environnemental esthétique ont naturellement orientés leur choix à cette nouvelle technique. Aujourd'hui, son développement est assuré par des professionnels de la construction spécialisés en sols industriels, ainsi que des entreprises de peinture décoration qui assurent l'application des chapes rapportées. Le béton ciré rencontre aujourd'hui un grand succès, grâce à son image haut de gamme et underground héritée directement de cette poignée d'artistes décorateurs américains des années 80. 

loft-paris.jpg

Le béton ciré originel était tiré de chape à base de minéraux durs et de ciment, d'une épaisseur de 8 à 20 centimètres, talochée et lissée à mesure de séchage, à l'aide de taloche mécannique communément appelée "hélicoptère". Coloré à base de pigments une fois la surface totalement sèche, ajouté dans la masse ou ultérieurement sur le dallage, ce traitement est réalisé par l'application d'un revêtement hydrofuge, de type cire ou vernis, afin de rendre son entretien plus simple.

De nos jours, les techniques se sont diversifiées face à la demande et aux problématiques en rénovation, essentiellement à cause des hauteurs de réservation permettant la mise en oeuvre des bétons ciré. Les industriels ont donc dû mettre au point de nouveaux produits destinés à reproduire les effets et les rendus esthétiques par application d'enduits de plus faibles épaisseurs, de 2 à 16 millimètres, faisant l'objet des mêmes techniques d'applications et de finitions, permettant même d'élargir leurs champs d'exécution et d'utilisation, tel que les murs, plafonds, plans de travail, vasque ...etc.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×